MCT Ketone Energy

UGS
10390
/NPN : 80085657
Sans produits laitiers Sans gluten Sans OGM Végétalien
Votre prix 32,25 $ CA
Prix de détail
32,25 $ CA

Professionnels de la santé

Avantages exclusifs

Les professionnels de la santé obtiennent :

  • Accès aux prix réservés aux praticiens
  • Offres spéciales et promotions
  • Brochures et documents d'accompagnement
Créer un compte Connexion

Non-praticiens

Comment acheter

Formule d'acide caprylique pour le métabolisme et la production énergétiques

  • Source d'acides gras à chaîne moyenne qui soutient la production énergétique au niveau cellulaire dans le corps.
  • Chaque cuillère à thé fournit 14 grammes de triglycérides à chaîne moyenne (MCT)
  • Dérivée de noix de coco ou d'huile de palme africaine
  • Formule liquide pratique 

MCT Ketone Energy fournit 14 grammes de MCT par cuillère à thé pour soutenir le métabolisme et la production énergétiques. Aussi connu sous le nom d'acide octanoïque, l'acide caprylique est un MCT à huit atomes de carbone naturellement présent dans la noix de coco et l'huile de palmiste.1 Comme il est rapidement absorbé, qu'il est transporté directement au foie et qu'il traverse aisément la membrane mitochondriale pour subir l'oxydation de Knoop, l'acide caprylique est une source de combustible efficace, facilement assimilée par les tissus adipeux.1 L'ingestion aiguë de 10 g d'acide caprylique est également reconnue pour augmenter la formation de corps cétoniques, qui sont normalement produits par le foie lorsque la disponibilité du glucose est faible, comme pendant le jeûne ou l'exercice intense.2,3  En plus de fournir de l'énergie pour des tissus comme ceux du cœur et des muscles, les corps cétoniques deviennent la principale source secondaire d'énergie du cerveau lorsque la disponibilité du glucose diminue.4 Un essai clinique a révélé que l'acide caprylique était le MCT le plus cétonique comparativement à l'huile de coco, l'acide caprique (C10:0) ou une combinaison d'huiles.2 Il a également été suggéré que les MCT soutiennent la production énergétique et la performance pendant l'exercice en régulant la fonction mitochondriale et l'utilisation des glucides, et il pourrait contribuer à un équilibre énergétique négatif en augmentant la dépense d'énergie.5-9

 

RÉFÉRENCES
1. Mumme, K, Stonehouse, W. J Acad Nutr Diet. 2015; 115(2): 249-63. 2. Vandenberghe, C, St-Pierre, V, Pierotti, T, Fortier, M, Castellano, CA, Cunnane, SC. Curr Dev Nutr 2017; 1: 1-5. 3. Newman, JC, Verdin, E. Trends Endocrinol Metab. 2014; 25(1): 42-52. 4. Hashim, SA, VanItallie, TB. J Lipid Res. 2014; 55(9): 1818-26. 5. Wang, Y, Liu, Z, Han, Y, Xu, J, Huang, W, Li, Z. PLoS One. 2018; 13(2): e0191182. 6. Nosaka, N, Suzuki, Y, Nagatoishi, A, Kasai, M, Wu, J, Taguchi, M. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2009; 55(2): 120-5. 7. St-Onge, MP, Jones, PJ. J Nutr. 2002; 132(3): 329-32. 8. St-Onge, MP, Jones, PJH. Int J Obes. 2003; 27(12): 1565-71. 9. St-Onge, MP, Ross, R, Parsons, WD, Jones, PJH. Obes Res. 2003; 11(3): 395-402.